Education permanente

Les spectacles de la Compagnie sont une amorce. Ils ne sont pas seulement là pour toucher, interpeller... mais pour que quelque chose de tout autre commence.

Si la plupart de nos fonctions humaines sont individuelles, nous avons cependant besoin d’autrui pour vivre, échanger, parler. Le langage est une fonction qui suppose à la fois la conscience de soi et la conscience de l’autre. C’est par cette parole partagée que le lien social s’actualise.

En initiant la délibération, Hypothésarts recrée ce lien fondamental entre la culture, le social et le politique. C’est là le rôle premier du théâtre : dans la Grèce antique déjà, au temps de la démocratie directe, les tragédies nourrissaient la réflexion des citoyens, invités à se prononcer sur les lois régissant la Cité.

Cette démarche s’inscrit comme un processus qui permet d’impulser et de soutenir des initiatives porteuses d’une réflexion à mener ensemble. Une réflexion pour voir, habiter, occuper autrement son environnement ; se frotter au monde au travers de points de vue qui se veulent ouverts, où le vécu, l’expérience, l’esthétique et le symbolique ont une place.

Ces initiatives poursuivent l'ambition de porter un autre regard sur ce qui nous entoure, ceux qui nous entourent, pour faire émerger nos créativités, prendre part à un espace des possibles qui fait lien, qui fait sens commun, qui humanise ce que nous sommes ensemble.

 
Des paroles partagées

Le processus de partage de paroles se distingue par la rupture avec le désordre des débats publics. L’objet est de mieux s’articuler sur un dialogue qui ne repose plus sur des rapports de force et de confrontation.

La visée pragmatique est de l’ordre de la discussion, telle que déjà engagée dans les spectacles Venant du cœur, Le Cœur des enfants léopards, Une Antigone, Écris ta source !, La Langue des papillons et Rue du 11 Novembre.

Cette démarche emprunte l’idée d’une co construction par le dialogue : chacun son point de vue, sa richesse, chacun l’un à côté de l’autre coopère dans la recherche de terrains communs, de significations communes, d’un mieux vivre ensemble.

Il s’agit de donner à chacun des participants la possibilité de se questionner, d’examiner ses comportements, sans recourir d’emblée à des idées reçues ou à des opinions communes. De se donner la possibilité et les moyens de converger vers un projet qui va se construire ensemble.

Pour de plus amples informations sur nos actions et ateliers contactez Colette van de Velde au 081/22.47.22 colettevandevelde@hypothesarts.be

Photo : Bernard Mairesse.