Les Passions littéraires 2016-2017

Une animation littéraire transversale ponctuée de lectures, de rencontres avec l'auteur(e) et autres invités prestigieux.

Le catalogue 2017/2018

 

Parmi trente récits truculents, contemporains, engagés et humanistes, un animateur spécialisé, mais aussi comédien(ne) vient partager une aventure littéraire avec les lecteurs d’une bibliothèque, association, institution ou école, s’adaptant aux attentes et aux objectifs de chacun, qu’ils soient citoyens, sociaux ou pédagogiques !

Découvrez notre nouveau répertoire d’animations littéraires en prise directe avec le monde. Nous vous offrons un large éventail de possibilités. Certaines animations seront couplées avec des rencontres d'auteur(e)s qui vous livreront leur rapport intime au livre et à la littérature.

Tout au long de la saison, nos librairies complices nous sélectionneront une série de romans et essais « coups de cœur » qui agrémenteront le répertoire des Passions littéraires, selon l'écho et la fureur du monde.

Certains ouvrages de la sélection feront aussi l’objet de « Zoom », plus axés sur l'actualité immédiate, l'investigation, voire le témoignage en proposant par exemple une immersion dans la littérature flamande ou encore dans les abysses de l'adolescence. Tout cela en présence d’invités prestigieux, académiques ou spécialistes des questions de société.

Notre objectif est d’ouvrir le(s) sens avec la littérature à une large population et cela dès le plus jeune âge. Nos propositions se veulent avant tout transversales, créatives et participatives, le but étant de mieux valoriser le réseau des bibliothèques publiques et également favoriser leurs collaborations avec les écoles. En effet, « Les Passions littéraires » invitent aussi les enseignants à renforcer leur formation en vue de devenir "responsable lecture" et à guider les établissements scolaires dans la sélection de personnes – relais.

Avec le soutien de la Ville de Namur, de la Province de Namur, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région Wallonne.

 

Prochaine Passion Littéraire

NOV> Une rencontre en aparté avec Geneviève Damas, auteure de "Si tu passes la rivière" - Prix Rossel 2011, suivie d'une lecture d'extraits par Noémie Dujardin (comédienne)
Le 24/11 à 20h.

Où? Réseau de lecture publique de Couvin, rue Tienne de Boussu 8/2, 5660 Couvin.
Réservations: +32(0) 60 39 96 26.
Une animation littéraire transversale proposée par Hypothésarts - Le Pôle des Écritures.

La rivière forme la limite de la propriété. Si tu passes la rivière, François, … C’est la raclée, voire pire.
Sa licence en droit en poche, Geneviève Damas se lance dans le théâtre. De comédienne, elle passe à la mise en scène, puis adapte pour le théâtre un roman de Sylvie Germain avant d’écrire Méli à vélo qui est couronné Prix du Théâtre – Meilleur Auteur 2004. Si tu passes la rivière est son premier roman. Coup de maître, puisque cette œuvre reçoit le Prix Rossel et est présélectionné pour le Prix Première RTBF radio et pour le 25e Festival du 1er roman de Chambéry.

 

DEC> Une rencontre en aparté avec Caroline De Mulder autour de son dernier roman "Calcaire" (Actes Sud)
+ une grande lecture croisée avec René Georges (comédien)
Le 7 décembre à 19h30

Où? À la bibliothèque communale de Buxin-Simon, avenue Jules Lahaye 4, 5620 Florennes.
Réservations: 071 68 14 68

Sur la route de Maastricht, une villa s’effondre brutalement, et son occupante occasionnelle, la fragile Lies, ne donne plus signe de vie. Son ami Frank Doornen, un ancien soldat, la cherche partout. Son enquête se tourne vers le propriétaire de la villa, amateur de jolies femmes et industriel véreux, qui stocke illégalement dans d’anciennes carrières de calcaire des déchets hautement toxiques pour l’environnement. Avec Tchip, ferrailleur et recycleur impénitent, Frank va s’aventurer dans les souterrains labyrinthiques à la recherche de Lies. Mais la jeune femme reste introuvable…
Caroline De Mulder nous fait goûter, de son écriture âpre et sonore, au plaisir d’un conte noir aux personnages cabossés, où les ténèbres des galeries désaffectées reflètent celles des âmes.