Le Directeur artistique

René Georges

René Georges est un ami et un acteur complice de longue date d'Hypothésarts. Il participe notamment comme acteur à la dernière création de la Compagnie Rue du 11 novembre de Michel Tanner, mais aussi assurait le rôle principal, dans La Vague à l'âme, d'après Fernando Pessoa, vient encore Chien de Paul Nizon et Printemps dans un jardin de fou de Henri-Frédéric Blanc.

Il est aussi directeur artistique d'une compagnie appelée XK Theater Group et y exerce les fonctions depuis 14 ans de metteur en scène, auteur et acteur.

Il pratique les métiers du théâtre avec passion depuis 22 ans, cela dans divers pays européens et particulièrement en Afrique de l'Ouest, au Burkina Faso, mais encore au Sénégal et en Côte d'Ivoire.

Cela représente une trentaine de rôles joués et une dizaine de créations et mises en scène créées généralement en immersion et toutes axées sur des thématiques sensibles, telles que les enfants soldats, les migrants, la classe moyenne américaine, les mormons, bref, impliquant une vision politique et poétique assez radicale du monde. Il a enseigné l’Art dramatique à l’Institut des Arts de Diffusion de Louvain-La-Neuve et au Conservatoire royal de Liège (ESACT) et donne des stages et workshops en Belgique (UCL) et à l’étranger (RDC, Burkina Faso, France...) Il a travaillé avec diverses associations, ONG, dont les Iles de Paix, l’Unicef, la Croix Rouge, L’Asadho, la Conader.

René Georges a écrit deux pièces de théâtre dont Janna et Un Homme est un Homme.

Il est aussi organisateur d'événements en plus de ses activités artistiques et assure notamment la Co direction artistique de Découvrez-vous! à Bois-de-Villers, un événement bisannuel. Trois jours inclassables et festifs dédiés à l'Art, proposant des pépites artistiques telles que du théâtre, des expositions, du cinéma, des animations, de la découverte artistique liée à la convivialité et pour toutes les générations.

Par la force des rencontres et des nécessités, René Georges occupe d'autres fonctions liées à l'engagement et à la citoyenneté. Depuis quatre ans, il assume avec passion la présidence de l'ASBL Z!, qui regroupe trois festivals de musique, dont Esperanzah!, le Jyva'Zik et dernièrement le Verdur Rock. Il assure également la fonction de relation publique pour le festival Esperanzah!

 

Distinction

"Vernon Subutex" de Virginie Despentes, une conception de René Georges, avec la participation de Kris Dane et Xavier Istasse, été nommé aux Prix de la Critique 2017 dans la catégorie "Meilleure création artistique et technique".

"Un homme est un Homme" de René Georges a été nommé au prix de la critique 2010, dans la catégorie: Meilleure scénographie (Dao Sada et Olivier Wiame).

Le texte « Un homme est un Homme » fait partie de la « Sélection officielle du comité de lecture du Tarmac 2011 » et participe au concour lancé par la Maison d'Europe et d'Orient à Paris (réseau européen de traduction théâtrale). Les textes sélectionnés seront diffusés au sein de leur réseau de 34 comités linguistiques à titre de recommandations, en vue d'être proposés à la traduction en autant de langues étrangères que de comités.

Prix Tarmac 2009 du Monde Francophone (Paris) pour l'écriture de la pièce "Janna". Auteur: René Georges. 

Finaliste au Prix des metteurs en scène pour l'écriture de la pièce "Janna". Auteur: René Georges.

"Bash, latterday plays" de Neil Labute faisait partie de la Sélection officielle du Théâtre des Doms lors du Festival d’Avignon 2008.

Nommé au Prix de la critique 2007, dans les catégories: Meilleure mise en scène (René Georges). Meilleure actrice (Lara Persain). Meilleur acteur (Fabrice Rodriguez) pour "Bash Latterday plays" de Neil Labute.

Prix de la critique 2007 dans la catégorie "Meilleure actrice" attribué à Lara Persain pour son interprétation dans "Bash, latterday plays" de Neil Labute

Prix de l'Union des Artiste 1993.

Prix spécial du jury du Journal Le Soir au "Festival Théâtre en Compagnies 1994", attribué à René Georges pour son interpréation du rôle de Victor B, mise en scène de Jean-Michel Frère.

René Georges est diplômé de l'Institut des Arts de Diffusion de Louvain-La-Neuve (IAD). Mention: Grande Distinction.

 

Photo : Xavier Istasse.